Evêque de Genève

Chemins salésiens-accueil

François de Sales

Qui sommes-nous?

Halte spirituelle à Lourdes

Halte spirituelle à Fain les Moutiers

Les retraites salésiennes accompagnées  
La Lettre des haltes

Des contacts

Livres pour découvrir

Nos amis





En 1599, François est nommé évêque coadjuteur, mais il ne sera ordonné qu'en 1602 après le décès de son prédécesseur, Mgr de Granier. Ce jour-là, dira-t-il plus tard, " Dieu m'ôta à moi-même pour me prendre à lui, puis il me donna au peuple, c'est-à-dire il m'avait converti de ce que j'étais pour moi à ce que je fusse pour eux ". Prenant exemple sur St Charles Borromée (1538-1584), il aura à coeur de poursuivre la mise en application du concile de Trente dans son diocèse. Il attache une attention toute particulière aux visites pastorales dans les 580 paroisses que compte alors le diocèse de Genève. Au cours de ces visites, son action va en priorité vers la prédication et la catéchèse. D'où vient son don de prédicateur ? " Il faut que nos paroles sortent du cœur plutôt que de la bouche. On a beau dire, mais le cœur parle au cœur et la langue ne parle qu'aux oreilles ". Un autre axe important de son action de pasteur est le souci de former ses prêtres et de réformer nombre de monastères qui s'étaient éloignés de l'idéal de leur fondation.

Une enfance heureuse Un missionnaire ouvert au dialogue oeucuménique Evêque de Genève

Fondateur de la Visitation Auteur et guide spirituel Docteur de l’Eglise